hdss la
VOUS LISEZ UN ARTICLE DE JACK HUNTER
VOUS LISEZ UN ARTICLE DE JACK HUNTER

UN VRAI SITE D'(RÉ)INFORMATIONS WEB

HDSS.to fermé, il s’offre une nouvelle extension et revient en HDSS.la !

Lien sponsorisé

HDSS LÀ ! Ok, jeu de mot un peu bidon. HDSS.to est mort, bienvenu à HDSS.la, la nouvelle extension de domaine du célèbre tracker.

Quelques jours auparavant, les internautes ont découvert avec stupeur que le plus gros site de streaming, HDSS.to avait fermé ses portes. Ce n’est que ce mercredi 25 novembre 2020 qu’il a refait surface avec une nouvelle extension « .la », extension de domaine officiel du Laos, pays d’Asie du Sud-Est.

Le très populaire site de streaming HDSS fait plus de 11 millions de visiteurs par mois.

hdss.la

Il est le numéro un de tous les sites de streaming illégaux en détrônant de loin ses concurrents qui n’hésitent pas, pour certains, par faute d’imagination et de travail (?), à utiliser des copies de son nom et de son design pour détourner une partie du trafic du géant sur leur propre site. Ainsi, par exemple, le site hdss.watch n’a pas hésité, non seulement à copier l’entièreté du design du géant, mais aussi son nom, en ne changeant que l’extension, tout en essayant de se faire passer pour l’original.

hdss watch

Les chiffres parlent de toute façon d’eux-mêmes. Pari toutefois gagnant pour lui puisque ce dernier détourne ainsi depuis des mois 367 000 des 11 millions de visiteurs mensuels du géant, sur son site. Personnellement, j’aime beaucoup le « Vérifiez que l’adresse du site COMMENCE bien par », histoire d’être sûr que les internautes crédules n’atterrissent pas sur le vrai site ! Et le comble, tous les deux illégaux, aucune guerre juridique pour copie de l’autre ne sera possible !

hdss.watch

Mis à part ce changement d’extension de domaine, l’on remarquera que HDSS (le vrai) à relooké en couleur son lecteur vidéo. Une nouvelle trame de couleurs à venir prochainement ? Pourquoi pas, mais je ne le pense pas. (Mise à jour 28.11.2020, non, en fait j’étais sur le site au moment où HDSS reconnectait tous les services, le bon vieux orange à refait surface)

Dans tous les cas, son retour est une bonne nouvelle pour des millions de francophones à la recherche des films et de séries à regarder en ligne, et ce, même si la pratique en elle-même est toujours illégale.

Ce n’est pas la première fois que le site HDSS se réinvente. En novembre dernier 2018, le site HDS, de son ancien nom, fermait ses portes suite à l’introduction d’un système de blocage des sites illégaux. Une absence difficile pour beaucoup d’internautes en quête de films et de séries à visionner en ligne. A savoir, en cette même année, le site avait décroché la place du deuxième terme le plus recherché sur Google.  Et comme c’est souvent le cas lorsqu’un site du genre ferme ses portes, de nombreux sites “miroir” ont vu le jour à ce moment.

A cette époque, beaucoup pensaient que ce n’était pas le retour de HDS à cause des annonces de sites comme successeur de HDS, et pensaient que c’était l’occasion pour certains de développer leurs propres business sur les cendres des sites récemment fermés et de profiter de la naïveté des internautes. Ils n’en étaient point, juste que ces même internautes et journalistes n’ont pas eu l’intelligence de se dire qu’il valait mieux se citer comme successeur, que comme « Phoenix » de retour, comme cela, en cas d’arrestation, le propriétaire du site serait inculpé non pas sur les DEUX sites, HDS et HDSS, mais uniquement sur HDSS, donc peine moindre. Une logique évidente que certains n’ont pas pu atteindre.

En tout cas, il est important de rappeler que ce genre de site est parfaitement illégal puisqu’il met à disposition du public des œuvres protégées sans l’accord de leurs ayants droit. La consommation des contenus présents sur ce genre de sites est également illégale puisqu’elle repose sur le streaming (copie provisoire et partielle) d’une source proposée illégalement sur le site Internet.

À côté de cela, il existe des solutions simples et bon marché qui rentrent parfaitement dans la légalité, notamment avec la très populaire plateforme de streaming Netflix, ainsi que Hulu ou encore Amazon Prime. Ces services de vidéos à la demande par abonnement ne cessent de séduire toujours plus d’utilisateurs et les prochaines offres Apple TV + – prévu pour cette année – et Disney + devraient accroître cette tendance.

Jack Hunter

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

PARTAGER CETTE ARTICLE

Lien sponsorisé

Laisser un commentaire