dumb and dumber land
VOUS LISEZ UN ARTICLE DE JACK HUNTER
VOUS LISEZ UN ARTICLE DE JACK HUNTER

UN VRAI SITE D'(RÉ)INFORMATIONS WEB

DUMBER.land, le Darwin Awards francophone des morts les plus stupides de l’histoire de l’humanité !

Lien sponsorisé

Lancé depuis quelques semaines, le nouveau site d’actualités satirique DUMBER.land est dans la lignée de son homologue américain DarwinAwards.com, mais en français cette fois, et avec un design dans l’air du temps. Il nous offre sous forme d’articles de presse le recueil des morts les plus stupides de l’histoire de l’humanité ! A l’occasion de son lancement, j’ai tenu à interviewer son auteur, petit échange avec une personne au franc parler.

Bonjour « Monseigneur DUMBER » et merci d’avoir accepté de participer à ma demande d’interview ! J’ai découvert votre site grâce à un ami, j’ai adoré, j’ai quelques questions. Premièrement, pourquoi ce sujet ? Comment vous est venue l’idée ?

Bonjour et merci, de même « Mister Jack » (rire). A vrai dire, cela fait des années que je m’énervais (rire) de l’idiotie de certaines personnes sur les vidéos de zapping net, et de la mort d’autres par leur inconscience, ou stupidité. J’étais déjà fan du site des Darwin Awards… (ndlr : Site lancé en 1993 listant la plupart des décès dans le monde survenus à des personnes dont la stupidité ou l’inconscience a mené à leur mort).

Vous êtes donc DUMBER.land, une copie de Darwin Awards, mais en français …?

Non, je vais bien plus loin dans mes investigations que le site Darwin. Ce dernier n’a jamais changé son design depuis son lancement et ne fournit souvent pas l’ensemble des informations concernant la mort de la personne. De même, j’ai tenu à ce que DUMBER.land, en plus de faire découvrir des histoires réelles et parfois folles, j’ai rétabli certaines vérités, faits, trop souvent édulcorés par la presse mondiale, rétablir les faits dans le but de sensibiliser les lecteurs. Et puis, le site Darwin Awards semble avoir été laissé de côté depuis quelques années, il n’est pas aussi fourni qu’avant. De même, je fouine à travers le web mondial afin de proposer des histoires dont personne n’a jamais entendu parlé.

Édulcorés, c’est-à-dire ?

La plupart des journaux cachent ou modifient les identités, et cite ces « morts » comme des « accidents », des « drames », etc. Je ne suis pas d’accord. Avant de mourir dans des circonstances à la fois tragiques et parfois drôles, ces personnes étaient conscientes de leurs actes. Elles savaient parfaitement que leurs actions étaient dangereuses, et parfois mortelles. C’est pour cette raison que je retire de tous mes articles chacun de ces mots. Un accident est un accident. Lorsque que l’on fait des sauts entre des immeubles de 30 étages pour éblouir internet, ou que l’on monte sur des trains pour voyager gratuitement, on sait ce que l’on risque. Aussi, et pour cette raison, je n’accepte pas que l’on cite ces morts comme des « accidents » ou des « drames », je suis intransigeant sur cela.

C’est quand même triste ces morts avouez-le…

Oui bien sûr ! Je ne dis pas le contraire ! J’ironise dans le site, certaines histoires font vraiment de la peine, mais si les faits sont établis et que, comme je le dis, « on appelle un chien un chien et un chat un chat », alors peut être que mes articles sensibiliseront et éviteront de nouveaux décès. Je ne pense pas que l’on peut sensibiliser, surtout les plus jeunes qui découvrent ces histoires dans la presse, en parlant d’accident ou de tragédie, drame, etc. Cela étant, je peux concevoir que des personnes puissent ne pas être d’accord avec mon point de vue !

Avez-vous déjà eu des menaces de proches ou des personnes membres d’une des familles qui vous ont demandé de retirer certaines informations, phrases, photos, ou mots ?

Non, enfin, pour le moment ! Et même si cela devait arriver, je ne retirerais rien. Effectivement, comme je le cite dans DUMBER.land, je ne fais que relayer des articles de presse, eux même relayés dans le monde entier ! DUMBER.land est juste un poil plus satirique et regroupe uniquement un certain type d’actualités. La seule différence comme cité précédemment est que je cherche toujours à cumuler dans chaque articles l’ensemble des informations concernant une « affaire ».

C’est-à-dire ? Les autres journaux ne le font pas ?

Non ! Pas du tout même ! Leur but n’est même pas d’informer, puisqu’ils se dupliquent et se copient les uns les autres, avec comme seul respect de se citer mutuellement. Vous lisez un article concernant la mort d’une personne, vous allez sur un autre site, vous avez le même article mot pour mot, ou presque. Je cherche parfois plus de 30 minutes des informations complémentaires, je vais même sur les réseaux sociaux, je fouille, je fouine, je cherche des incohérences, je ne publie rien sans parfaitement connaitre mon sujet.

Donc, toutes les histoires que vous citez dans DUMBER.land sont vraies et vérifiables par n’importe qui ?!

Oui, toutes, sans exception. Nous avons néanmoins une catégorie pour les DUMBER légendaires. Ce sont les histoires de personnes décédées il y a parfois des siècles, des milliers d’années, mais étant très vielles et parfois sûr de leurs faits qu’à 70%, j’ai préféré ne pas les intégrer au compteur…

…ah oui le compteur ! A quoi sert-il ?

C’est à la fois un indicatif du nombre d’articles potentiellement en ligne sur le site, mais c’est avant tout pour sensibiliser les visiteurs sur le nombre de vies qui auraient pu être épargnées si la bêtise humaine ne l’avait pas emporté sur le bon sens.

J’ai vu qu’il y avait aussi une catégorie pour les DUMBER encore en vie ?

Oui (rire), parce que certains sont tellement idiots ou ont survécu à un acte irréfléchi, j’ai pensé qu’il méritaient toute leur place, mais dans une catégorie à part ! Les DUMBER alive (ndlr : en vie). Il y a certaines personnes qui méritent d’être présentes aussi longtemps qu’internet existera afin que jamais le monde n’oublie l’acte complètement DUMBER qu’ils ont fait, et parfois, faisant du mal à d’autres personnes, ou à, aussi, des animaux.

Je vois que vous aussi vous êtes plutôt « sans pitié » dans vos propos, c’est d’ailleurs ce qui m’a aussi donné envie de vous contacter !

Disons que je pense qu’à un certain moment l’être humain est capable de comprendre le monde qui l’entoure et qu’il doit donc assumer sa bêtise, même s’il est passé « de l’autre côté ». Comme je vous l’ait dit, son histoire « peut » et « doit » servir d’exemple afin de sauver d’autres DUMBER, ou inconscients.

J’ai vu aussi que vous n’aviez pas activé les commentaires ? J’ai ma petite idée, mais…

C’est tout simple. Avant le lancement du site j’avais activé les commentaires, puis je me suis dit, à quoi vont-ils servir ? Quel sera leur utilité ? Des inconnus du monde entier, parfois des ados pré-pubères vont écrire quoi ? « Oh ! Triste histoire ! ». Et je ne vous parle même pas des commentaires ou insultes, moqueries envers les personnes décédées. Certes, leurs morts doivent servir d’exemple à ne pas reproduire, mais en aucun cas elles ne doivent servir de sujet à moquerie. Les internautes sont libre de partager les articles sur leur mur Facebook et de les commenter, entre eux, comme ils le souhaitent, cela ne regarde qu’eux, et non le site DUMBER.land. De même, j’évite une modération de commentaires inutiles.

 

Une dernière question, êtes-vous seul ?

Oui, et non ! J’ai quelques proches qui m’envoient à l’occasion un article, une info, mais c’est rare que je ne l’ai pas déjà trouvé sur la toile. J’ai une cinquantaine d’articles du monde entier en avance qui attendent patiemment d’être publiés, mais cela prend du temps de les écrire, car je tiens à rédiger des articles de qualité !

Cliquez ici pour accéder au site DUMBER.land

Propos recueillis par Jack Hunter

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

PARTAGER CETTE ARTICLE

Lien sponsorisé

Laisser un commentaire