SKYBLOG
VOUS LISEZ UN ARTICLE DE JACK HUNTER
VOUS LISEZ UN ARTICLE DE JACK HUNTER

UN VRAI SITE D'(RÉ)INFORMATIONS WEB

SKYBLOG.com : Il était une fois l’ancêtre de Facebook – SKYROCK.COM

Lien sponsorisé

SKYBLOG. Si vous avez entre 32 et 40 ans, vous avez forcément connu cette success story, celui qui trônait à la place de Facebook, en tout cas, pour la France et l’ensemble des pays africains. Mais un beau jour, à trop vouloir améliorer, ce fut la mise à jour de trop qui déclencha une vague de suppression de comptes.

Au même moment Mark Zuckerberg commençait à pointer le bout de son nez, et tout le monde, ou presque, s’en alla vers la vague bleue, délaissant le mythique et indétrônable Skyblog, renommé depuis Skyrock.com (ndlr : du nom de la radio qui en était l’instigatrice.)

Mais qu’est-ce qu’était Skyblog ?

A l’époque, j’étais comme tout le monde : J’étais sur MySpace, même si je n’aimais pas (sic !), mais il fallait être dans le move pour ne pas se sentir out socialement parlant. Puis est apparu Skyblog le 17 décembre 2002 grâce à la radio française Skyrock, l’un des premiers sites francophones permettant de créer et de gérer gratuitement un blog.

Illustration : Page d’accueil de Skyblog en 2020 à son lancement

Le succès est directement au RDV car ont pouvait tout changer à notre convenance, à notre image. Chacun pouvait à la fois créer son profil personnel, et le coupler à un blog dans lequel il racontait tout et n’importe quoi, c’était son univers, c’était aussi la chasse aux vues et aux commentaires, le like n’existait pas encore !

Je me souviens de cette belle époque où je changeais mon fond d’écran et où certains regorgeaient d’imagination pour pouvoir créer à la fois les plus beaux articles ajoutant des dessins et décorations faites de caractères alphanumériques, mais aussi, faisaient tout pour avoir un maximum de vues et être dans le top des tops !

Chaque semaine l’équipe du site faisait une sélection de 9 blogs parmi tous ceux proposés par leurs propriétaires eux-mêmes, même si le plus souvent tu te disais qu’ils devaient les choisir au bakchiche ou autour d’un verre de pinard quand tu voyais la qualité design et contenu ! (Bon j’avoue, j’ai tenté deux trois fois mais je n’ai jamais été accepté… mais ce n’est pas pour cela que j’ai fait la remarque précédente ! Matez les captures d’écran, vous comprendrez… :p).

Illustration : Page d’accueil Skyblog du temps de sa grandeur

Ces blogs étaient appelés les « Blogs Stars » ! Pendant une semaine c’était la fête pour les heureux élus, des dizaines de milliers de visites et de commentaires qui pouvaient les faire monter et monter ….et monter jusqu’à se stabiliser dans le top des Blogs !

Si vous aviez la chance d’avoir des dizaines voire des milliers de vues, votre blog était en permanence, du moins, tant que vous mainteniez le même rythme, sur la page dédiée aux meilleurs blogs. Mais skyblog ce n’était pas que cela. Combien de fois ai-je utilisé ce site pour faire des rencontres. Pas besoin de payer à ce moment des sites de rencontres, il était possible de faire des recherches par ville, pays, taille, poids, couleur de cheveux, photo de profil ou non, tout était possible !

Combien d’ami(e)s (ou plus… ) je me suis fait grâce à la recherche Skyblog. Je me souviens à un moment que mon blog avait tellement buzzé qu’il ne se passa pas deux semaines pendant plus d’une année sans qu’une personne me reconnaisse dans la rue, en salle de sport, ou en discothèque. Ce petit sentiment de « pseudo star » était, je le reconnais, plaisant.

Illustration : Profil Skyblog du temps de sa grandeur

Comme tout le monde nous parcourions les profils, certains quémandaient des commentaires de blogs (C’était même soûlant !), et tout le monde peaufinait au mieux son design avec le code BBcode qui était facile à comprendre, à la portée de tous : des assemblages de chiffres, de lettres et de parenthèses qui, une fois assemblés, reproduisaient des couleurs, des formes.

Skyblog, c’était des millions de profils qui étaient tous à l’image de leurs propriétaires, ce qui donnait une multitude d’univers différents. Entrer dans le Skyblog d’une personne, c’était comme rentrer dans son journal intime. De plus, à cette époque, nous n’avions pas encore conscience de l’importance et du poids de nos données, du coup on se lâchait un peu plus qu’aujourd’hui sur nos états d’âmes !

A l’époque, nous ne demandions pas à une personne si elle avait un numéro de téléphone, le « non » était trop risqué ! Nous demandions plutôt.. « Tu as un blog ?… », ou, « C’est quoi ton Sky ?… ». Nous étions déjà quasi sûr d’avoir un moyen de contact « à vie » (sauf si nous étions bloqué par la suite au niveau de la messagerie privée … -_- ) car comme je le cite plus haut, le compteur de visite de chaque profil était important !

Compteur qui, du coup, laissait place à toute l’imagination possible, aussi tordue fut-elle, dans le but de toujours avoir plus de visites ! Il y avait les femmes à moitié dénudées, les gifts animés dont on n’arrivait pas à comprendre comment certains faisaient pour les uploader, quand nous, nous ne pouvions pas (lol). Certains tentaient la photo porno quelques heures le temps de faire des vues, mais le service de modération du site était ultra rapide ! Donc le profil passait souvent à la trappe, et hop, un blog en moins et des heures de rédaction et de montages à la poubelle !

C’est d’ailleurs sur Skyblog que sont apparus les premiers « Fake », faux profils, personnes qui s’inventaient des vies avec les photos d’autres personnes. Comble, à 18 ans, je me faisais moi-même avoir par une jeune femme qui en fait n’avait pas 20 ans mais 36, 4 enfants, et était juste tombée amoureuse « à distance » de ma personne, m’appréciait, et prenait donc les photos d’une autre.

Dans mon jeune esprit plein de principes et de valeurs, il était impossible qu’une personne normalement constituée puisse s’inventer une vie, mais surtout, jouer avec les sentiments d’une autre personne ! A mes 22 ans, là c’était tout autre, car étant devenu bien musclé, c’était mes propres photos qui se retrouvaient sur 6 profils différents. J’avais des âges et des poids de corps différents : des fois j’étais un boxeur, des fois un pratiquant de MMA.

A vrai dire, je n’étais pas contre car, je me souviens avec humour, j’allais écrire au jeunes et belles femmes qui mettaient des commentaires positifs sur mes photos en leur disant que cela sera peut-être plus sympa de parler avec « l’original », ce qui me faisait un bon sujet de conversation de départ une fois que j’avais prouvé mon identité quand la fille était un peu « naïve », manipulée depuis parfois des semaines par mon double maléfique.



Aaaah… Skyblog, la belle aventure !

C’était vraiment le pied ! C’est d’ailleurs sur ce site que j’ai appris que les 2/3 des hommes étaient idiots et pervers quand je croyais fermement que seul 10% des hommes n’était pas sérieux, étaient idiots et infidèles (sic !). A 16 ans, j’avais créé un faux profil d’une très belle femme par curiosité, et afin de voir les messages reçus, après avoir entendu pas mal de retours négatifs de mes amies. J’étais choqué ! Entre les « slt ca va », « ouesh ! sa va bien ? », « un plan Q sa t dit ? » etc., j’avais le choix !

A un moment je m’étais même laissé prendre au jeu à me faire passer pour une femme dans une conversation avec un beau jeune homme, quand au bout de 5 échanges très doux et très courtois, il me dit quelque chose comme… « Sa te dit un plan Q avec moi ? ». Choqué, telle une femme, je me jetais sur le clavier et de lui répondre : « Non mais je rêve ! T’es comme les autres toi aussi !

Tu penses qu’au cul ! » et lui de rétorquer.. « Bein non, c’est normal non …? », et de le bloquer. J’avoue que cette mésaventure remonta l’estime de ma personne, ma confiance en moi, quand je vis l’esquisse de ce qui se tramait tous les jours dans les messageries personnelles.

Skyblog, c’était aussi l’ouverture sur le monde, enfin, plutôt sur les pays africains ! D’ailleurs, aujourd’hui on peut parler de grand remplacement car ce sont eux seuls qui utilisent encore à ce jour, dans sa grande majorité, le site Skyblog, du moins, ce qu’il en reste ! Je me souviens de mes copines de classe qui ne supportaient plus d’avoir 9 messages sur 10 d’un africain à l’orthographe catastrophique, ce qui poussa une grande majorité de femmes du site à bloquer leur messagerie privée aux personnes qui n’étaient pas amies avec elles, zut !

Moi j’adorai Skyblog, malgré ces quelques petits soucis. Dénommé « Skyblog » jusqu’en juin 2006, il changea son nom en « Skyrock Blog » à la suite d’une action en justice de la société British Sky Broadcasting4 qui n’aimait pas le rapprochement du nom avec leur propre plateforme. À la suite de cette affaire, en mai 2007, la plateforme a été intégrée à Skyrock.com.

Les beaux jours du site arrivaient à leur fin, car un jour, le drame est arrivé… certes, les designs des sites et de la toile du web évoluaient sans cesse, et Skyblog et sa team de développement faisaient tout leur possible pour s’adapter aux « tendances ». Quelques modifications furent dérangeantes, mais sans conséquences. Mais un jour, une mise à jour vint tout changer.

Nos beaux profils dont l’ensemble des informations pouvaient tenir dans une seule page que nous modelions à notre convenance, devinrent une page avec plusieurs onglets. Une page vide avec un petit ensemble d’infos dans le centre de la page. C’était fini le temps du profil « page d’accueil » sur lequel on traînait avant d’aller jeter un coup d’œil au blog. Il fallait cliquer sur plusieurs onglets, la beauté du tout ne fonctionnait plus.

Illustration : Nouveau profil Skyblog restreint

Illustration : Nouveau profil Skyblog quand tu peux le voir (On se sent terriblement seul…)

Je me souviens que c’est à ce moment-là que je décidai d’arrêter d’être présent sur Skyblog. Mes ami(e)s firent de même avec le temps pour les mêmes raisons. Nous avions l’impression que les développeurs en voulant faire « mieux », détruisaient tout ce que nous aimions le plus sur Skyblog. De plus, pas de bol, ou mauvais hasard, au même moment se développait à côté Facebook. C’est à ce moment-là que je quittai Skyblog pour le « f » en bleu.

Comble, en 15 années d’expérience, Facebook a grandi jusqu’à devenir le géant qu’il est aujourd’hui, sans nous avoir donné ce que Skyblog nous donnait et faisait du coup son succès, la possibilité de créer des profils et des blogs à notre image, modulables. A ce jour, et pour y avoir jeter plusieurs coups d’œil avec mon ancien blog fermé à la vue de tous mais pas supprimé, Skyblog tourne en grande majorité avec le continent africain comme « client ».

Faites le test d’une recherche de personnes connectées avec photos, vous le constaterez par vous-mêmes. Les français ont quant à eux déserté, et comme ceux de ma génération le disons entre nous pour rire quand nous évoquons le sujet, ceux d’Europe qui sont restés en tant que membres actifs sont des nouveaux, ou des nostalgiques, et quelques illuminés utilisent leur blog pour s’exposer comme sur Facebook, mais en une multitude de couleurs.

Skyblog est connu de tous et aurait pu revenir sur le devant de la scène s’il avait réintégré le type de profil qu’il faisait autrefois, mais dans un design plus « présent », et retouché de même sa partie blog qu’il n’a pas touché, accompagnée de nouvelles fonctions. Plonger dans les blogs de Skyblog, c’est faire un bon de plus de 15/20 ans dans le temps.

Le site ne semble plus faire de mise à jour ou de publicités, ce qui est dommage étant donné le « socle » sur lequel il est posé, qui peut lui permettre de redémarrer et se replacer comme autrefois, alors qu’en plus, au même moment, Facebook est de plus en plus délaissé. Ce dernier affiche des chiffres records chaque année, mais sur les nouveaux pays conquis grâce à l’accès à l’internet haut débit de plus en plus répandu ainsi que l’usage des smartphones.

Un petit site français, BESTofDOCS.fr, petit mélange entre Facebook et ce que proposait Skyblog, ainsi que de la culture, a vu le jour il y a quelques mois, mais il faut laisser le temps au temps, nous verrons ce qu’il vaudra lorsqu’il se sera fait connaître !

Dans tous les cas, même si certains utilisent encore « Skyblog », du nom qui l’a fait connaître, il nous prouve que rien n’est acquis, que du jour au lendemain on peut se faire détrôner par plus petit que soit. Mais dans le monde aujourd’hui, tout est possible, alors, un come-back possible ? A voir !

Jack Hunter

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

PARTAGER CETTE ARTICLE

Lien sponsorisé

Laisser un commentaire